photo Loi Girardin : comment déclarer ses impots ?

Loi Girardin : comment déclarer ses impots ?

La loi Girardin vise à motiver les contribuables à investir et à pallier les lacunes économiques que connaissent les régions d'outre-mer. C'est un dispositif de réduction d'impôt rentable tant que toutes les conditions à son application sont remplies. Pour vous aider dans vos démarches, voici comment déclarer vos impôts.

Déterminer au préalable l'éligibilité de votre investissement

Pour bénéficier du système de réduction attribué par la loi Girardin sur les impôts, il vous faudra remplir certaines conditions. En ce qui concerne le profil de l'investisseur, vous devez avoir votre domicile fiscal en France et être imposé à plus de 4000€ d'impôt. Ensuite, il est nécessaire de déterminer le type de bien à acquérir. Vous aurez alors le choix entre la loi Girardin industriel et social. Ces 2 lois vous octroient le droit d'acquérir des biens visant à faire développer l'économie du DOM-TOM où vous souhaitez investir. Il vous suffit d'authentifier toutes vos acquisitions auprès d'un notaire.

Selon la loi Girardin industriel, par exemple, vous pourrez participer à l'achat d'une ou plusieurs machines industrielles neuves en faveur d'une usine DOM-TOM et percevoir ainsi entre 15 à 25% de leur prix d'achat pendant 5 ans. Toutefois, vous devez bien choisir l'entreprise pour lequel vous décidez d'investir. Par contre, pour ce qui est de la loi Girardin social, vous investissez dans les logements sociaux. Vous pourrez les mettre en location pendant 5 ans ou plus, équipés ou nus. Il vous faudra seulement respecter la valeur du loyer imposé. Surtout si vous avez choisi d'appliquer la location intermédiaire.

Les différents formulaires à remplir pour déclarer vos impôts

Pour déclarer vos impôts selon la loi Girardin, il faudra compléter 4 formulaires. Parmi eux, vous avez la fiche de déclaration de revenus n°2042. Le document met en avant la situation personnelle et financière de l'investisseur, permettant d'évaluer le type de réduction d'impôt à lui attribuer. Ensuite, vous pourrez entamer la feuille de calcul permettant d'estimer la valeur de vos impôts. N'oubliez pas de marquer l'adresse de votre acquisition et la date du fait générateur. Pour obtenir la somme, il vous faudra indiquer le montant de votre investissement et marquer la valeur de la réduction d'impôt.

Dans la déclaration 2042 IOM, vous spécifiez le montant de votre réduction d'impôt. Vous réécrivez alors la valeur finale inscrite sur le formulaire de calcul. Si vous avez déjà reçu des loyers avant la date de soumission du dossier, vous confirmerez le total perçu suivi de la totalité des frais sur la fiche n°2044. Enfin, sur la dernière fiche 2083 PART qui est disponible en ligne, on vous demandera plus de détails sur le bien acquis. Attention, il faudra bien cocher les cases correspondantes pour eviter de perdre ou retarder vos avantages.

Demander l'aide d'un gestionnaire de patrimoine

Vous pourrez noter que les documents à remplir sont souvent complexes. Sachant que c'est sur ces derniers que sera validé votre investissement, vous devez faire attention. Pour vous éviter trop de soucis, nous vous conseillons de faire appel à un gestionnaire de patrimoine. Préférez ceux qui sont localisés dans le département d'Outre-mer que vous aurez choisi, comme ECOFIP, spécialisé dans la gestion de la loi Gérardin.

Le gestionnaire pourra également vous conseiller sur les partenaires à choisir pour investir. Il se chargera de sélectionner les meilleurs profils. Si vous craignez que votre investissement ne démarre pas, vous pourrez pencher pour les conseillers avec des garantis. ECOFIP est capable de vous trouver des partenaires fiables. Les entreprises avec lesquelles il collabore ont pu se développer grâce à ses interventions efficaces et professionnelles.